Benjamin Isidore Juveneton
et André Gide

Voilà tout

« Je me suis fait rôdeur pour pouvoir frôler tout ce qui rôde : je me suis épris de tendresse pour tout ce qui ne sait où se chauffer, et j’ai passionnément aimé tout ce qui vagabonde. »


Citation : André Gide
Photographie : Benjamin Isidore Juveneton

C’est à un art de la mélancolie que se plaît à jouer Benjamin Isidore Juveneton, qui puise son inspiration aussi bien dans la vie que dans les films ou les romans. En transformant des choses vues en scènes imaginaires, il invite ainsi le spectateur à s’inventer le contexte d’un film qui n’existe pas. Ce qu’il a fait en créant pour la revue cette image.